Les différentes techniques de peinture

Vous êtes ici

26oct2018
peinture

Voilà un sujet passionnant : connaître les différentes techniques de peinture ! Car oui, c’est bien en comprenant comment sont peints les tableaux que l’on peut mieux les comprendre, et donc mieux saisir ce que les peintres eux-mêmes ont voulu nous transmettre. Et c’est aussi un très bon moyen, professionnellement, de développer vos compétences sectorielles et pourquoi pas pratiques !

La peinture à l’eau

Il existe plusieurs formes de peinture à l’eau, chacune ayant ses propres caractéristiques, avantages et défauts.

L’aquarelle

L’aquarelle est une technique qui consiste à utiliser des pigments de couleurs finement broyés en les mélangeant avec de l’eau gommée. On utilise généralement l’aquarelle sur des papiers légèrement épais, mais elle s’utilise aussi, parfois, sur de la soie ! En peinture, elle a été à l’origine de la composition de nombreux tableaux représentant des paysages.

techniques peinture

La gouache

Le terme de gouache vient du mot italien « guazzo ». Tout comme l’aquarelle, il s’agit d’une peinture à l’eau gommée, mais qui reste opaque. On utilise, pour cela, un solvant (comme la gomme arabique) qui se dilue dans l’eau. On appelle aussi la gouache la « peinture à la détrempe ». L’avantage, c’est qu’on peut utiliser, avec la gouache, tous types de pinceaux selon les motifs que l’on souhaite peindre.

techniques peinture

La tempera

La composition de la tempera s’explique par le sens de son origine latine. En effet, tempera, en latin, signifie mélanger. Et dans les faits, on mélange la peinture à l’eau avec de l’œuf, utilisé ici comme liant ! C’est la peinture à l’eau la plus ancienne, utilisée par les égyptiens et les byzantins !

techniques peinture

L’acrylique

Pour faire de la peinture acrylique, il faut utiliser des pigments que l’on va mélanger à des résines synthétiques, avant de les diluer à l’eau. Beaucoup plus récente que la tempera, l’acrylique est apparue en France vers le début de la deuxième moitié du XXè siècle.

techniques peinture

L’encre

Particulièrement utilisée en Asie, et dans l’art chinois, l’encre servait autant à dessiner, écrire, tatouer, calligraphier ou encore décorer. Elle est le plus souvent noire, et peut se mélanger à l’aquarelle. C’est au Moyen Âge que l’encre de Chine se verra introduite en Europe.


La peinture à l’huile

Parmi les techniques de peinture à l’huile, il n’existe que … la peinture à l’huile ! Elle consiste en l’utilisation de pigments et d’huile siccative comme liant. Le résultat sera une pâte assez épaisse et grasse, qui s’applique généralement avec des brosses sur châssis ou marouflée sur un panneau rigide.

C’est au peintre flamand Jan Van Eyck que l’on doit la peinture à l’huile. Parmi les avantages de cette peinture, on peut notamment citer la possibilité d’obtenir des effets en relief grâce à la consistance de la pâte, ou encore sa résistance à l’humidité. L’odeur est cependant plus forte que la peinture à l’eau, et il faut savoir que son temps de séchage est plus long. Alors pour les travaux rapides, mieux vaut privilégier la peinture à l’eau qui, elle, sèche beaucoup plus vite.

techniques peinture

La peinture à la cire

Lorsqu’on utilise des techniques à la cire, on parle le plus généralement de peinture à l’encaustique ou cerra colla. C’est une peinture qui utilisait la cire d’abeille comme liant. La pâte est utilisée à chaud, et s’applique sur différents supports comme le bois, la toile, la pierre ou le plâtre.

C’est une technique de peinture qui date de l’Antiquité ! Et pour la petite histoire, le terme d’encaustique signifie faire brûler, graver au feu en grec.


Le pastel

Le pastel est connu grâce à sa forme de bâtonnet de couleur, souvent utilisé en dessin comme en peinture. Il se compose de pigments (minéral, organique ou végétal), de craie ou de plâtre, et d’un liant qui va définir le type de pastel. Il peut être secs ou gras, si l’on utilise de l’huile ou de la cire comme liant par exemple.

Le pastel a été inventé en France et en Italie par Léonard de Vinci (on espère que vous connaissez le siècle du coup). C’est une technique qui était très utilisée et appréciée car les couleurs du pastel sont franches et permettent d’imiter des tissus, des textures et des lumières. On l’utilisait notamment pour peindre des portraits.

techniques peinture

Formez-vous aux métiers du design et du graphisme